Erelle est inspirée… et inspirante.

Erelle est douce… et forte.

Erelle est zen… et pétillante.

J’ai eu la joie de découvrir sa superbe collection de bijoux, (j’ai dit “waouh!”),puis de la rencontrer il y a déjà quelque temps, au Salon Bijhorca à Paris (j’ai dit “waouh!” une deuxième fois!).

Pour vous, je suis allée la retrouver, chez elle, à Lausanne il y a quelques jours. Je vous invite aujourd’hui à la découvrir, ainsi que son univers chic et décalé….

Bienvenue chez Baies d’Erelle !

Erelle-12-2

A quoi rêvais tu lorsque tu étais enfant?

J’avais du mal à projeter un métier précis, mais j’étais déjà dans la créativité, c’est sur! Toute petite, je m’inventais des univers. J’adorais être seule,  je laissais libre cours à mon imagination et j’étais capable de créer un monde à partir de trois bouts de chiffon…

où as tu grandi?

j’ai grandi en France, en Haute Savoie, déjà pas très loin de la Suisse.Mon père était éducateur à Genève, je connaissais donc la Suisse, mais de loin.

Et puis, plus tard, j’ai eu un poste dans cette ville. Cà n’était pas le coup de coeur, car mon vrai coup de coeur a été pour Lausanne,que j’ai découvert avec une amie qui avait l’habitude de sortir ici.Lausanne me plait car elle est entre ville et village, avec un certain art de vivre, une douceur et une décontraction que j’adore!

Plus tard, quelle formation as tu suivie?

Je suis allée tout naturellement vers le monde du costume, avec 6 ans de formation. J’ai obtenu un diplôme de technicien des métiers du spectacle  à Lyon, pour m’orienter vers la création de costumes, l’histoire du costume m’a toujours passionnée. Puis j’ai  approfondi ma formation à Cannes avec un diplôme des métiers d’art, un BTS créateur de costumes.

Quel a été ton parcours professionnel suite à cela?

J’ai eu la chance de travailler au Shakespeare  Globe Theater à Londres, puis au Ballet de Monte Carlo entre autres, toujours en tant que costumière.J’ai également exercé au Grand Théatre à Genève, mais au bout d’un an, j’ai eu besoin d’exprimer ma propre créativité, sans barrières.

J’ai décidé de poursuivre mon parcours professionnel dans une boutique orientée créateurs, où j’ai été gérante pendant 5 ans. Cela m’a permis de développer d’autres expertises, sur le plan commercial,  et en lien avec la gestion et l’organisation. J’ai  découvert  le métier de créateur de pièces de luxe et j’ai pu me rendre compte des liens entre ce métier et mes attentes. J’ai vraiment réalisé que je pouvais aussi exprimer ma personnalité, créer mon propre univers  à travers la création de bijoux.

Quel est ton processus de création pour ta ligne de bijoux?D80A1967

J’ai toujours été passionnée par l’histoire. L’histoire du costume tout d’abord, et aujourd’hui encore, j’ai toujours besoin de relier ma création à une histoire, .

Pour les bijoux, l’inspiration me vient de la mythologie ancienne à travers un thème ou un autre. Par exemple, le thème de l’été 2015 est en lien avec les constellations vues par les civilisations anciennes.

Chaque thème de ma collection porte le nom d’une constellation, lié à la symbolique de celle-ci.  Sortir de la réalité, du quotidien pour plonger dans un univers est mon leitmotiv et Baies d’Erelle reprend cette logique. 

A chaque fois que je commence une collection, j’ai le sentiment de repartir à zéro! Je me remets en cause systématiquement pour avancer, je suis très intègre et sincère dans ma créativité, c’est un exercice complexe mais vraiment exaltant!

Quelle est la chose la plus difficile et celle qui est la plus agréable pour toi dans ce métier? 

Le plus difficile ou le moins agréable en tout cas, c’est incontestablement le côté gestion!!! Mais il faut en passer par là !!! Ah! Autre chose aussi : savoir se vendre, démarcher des acheteurs inconnus, qui vont adhérer totalement ou …. pas du tout (!) à l’univers que je propose. Il faut être prête à recevoir en direct des compliments, mais aussi des remarques, voire des critiques et franchement, cela requiert pour moi une véritable préparation émotionnelle!

Pour ce qui est de la chose la plus agréable, c’est sans nul doute le moment magique où je croise une femme qui porte un de mes bijoux dans la rue! J’adooore… je ressens alors comme une “boule d’émotion” qui m’envahit, c’est très fort!  Aussi, j’aime vraiment avoir une discussion avec une cliente qui a acquis une pièce de ma collection et construit un lien fort avec ce bijou. C’est comme si le “gri gri”que j’ai créé prenait véritablement vie.

Quel est le meilleur conseil que l’on t’ai donné?

Le meilleur conseil qu’on m’ait donné a été de me lancer! de croire en moi…Je créais des bijoux pour moi car je ne trouvais jamais ce qui me plaisait, et j’ai donc proposé une toute petite collection dans la boutique où je travaillais. Les clientes ont adoré, d’autres boutiques m’ont sollicitée et de fil en aiguille, avec l’appui de la presse suisse qui a été au rendez vous,  me voilà 5 ans après dans ma boutique, après beaucoup d’investissement !

Beaucoup d’investissement professionnel… mais comment déconnectes tu du travail?

Voyager, découvrir de nouveaux horizons me nourrit et exalte ma créativité. Si je n’avais pas été créatrice, j’aurais aimé  être globe trotter!

J’aime voyager accompagnée, mais j’adore voyager seule. Découvrir de nouveaux horizons me nourrit et exalte ma créativité

A propos d’inspiration, quelle personnalité t’inspire ?14-PE-Body--6

Il y en a plusieurs ! L’écrivaine, voyageuse et photographe suisse Ella Maillart est un personnage fort qui me nourrit, une femme de caractère qui a aussi laissé parler la poésie à travers ses récits et les clichés des paysages qu’elle a traversés.

Au niveau de la mode, je suis fan du créateur Olivier Rousteing, qui propose chez Balmain des silhouettes pour des femmes fortes, des guerrières ! Il a compris la femme sans en faire une caricature,  son univers parle au mien!

Merci Erelle!

Lausanne, jeudi 26 février 2015.

Et voilà, Ladies and Gentlemen! Vous comprenez maintenant sans doute mieux pourquoi, j’ai eu un vrai  coup de coeur pour Erelle et pour ses bijoux!!!
La meilleure preuve, c’est de vous montrer la création Baies d’Erelle que j’ai choisi de porter. Et vous Ladies and Gentlemen, quelle pièce vous ferait craquer????

Si vous voulez admirer toute la collection et/ou choisir votre bijou d’exception, contactez moi ! Je vous accompagnerai avec plaisir à la découverte de Baies d’Erelle…
P hotos :  Baies d’Erelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *