L’infini du 8.

8 pour huit mois de silence sur le blog.

8 pour un cycle de vie.

Il y a 8 mois, je me suis sentie happée par le silence, et j’ai senti que ce silence me ferait du bien.

Un peu comme une hibernation. Une hibernation féconde, qui permettrait d’accueillir pleinement une vision intérieure, celle de ma vie personnelle, mais aussi et surtout celle de ma vie professionnelle.

De toute façon, et vous l’avez compris il y a longtemps si vous me lisez ou me connaissez, pour moi, les 2 sont intimement liées, les 2 faces d’une même pièce. Je n’ai donc pas d’autre choix, si je veux être fidèle à moi même, que de tout faire partir de l’organe le plus essentiel à mes yeux : le coeur. Pas d’autre choix donc que d’être fidèle à ce qui le touche, à ce qu’il ressent, à ce qu’il pressent.

Il y a 8 mois donc, mon intuition m’a parlé de pause, une parenthèse nécessaire pour compléter un processus de  métamorphose intérieure déjà enclenché.  Un “stop” pour que monte en moi la réponse à la question que l’on se pose tous un jour ou l’autre : de quoi ai je besoin maintenant?

J’aimerais savoir si vous, vous écoutez votre intuition? celle qui murmure à votre oreille, celle qui vous fait sentir la Vérité à travers les réactions de votre corps, celle qui vous permet, sans jugement et les bras ouverts, d‘accueillir avec grâce ce qui vient…

Moi je l’ai toujours côtoyée de façon très intense dans ma vie, et j’avoue que pendant très longtemps, je ne l’ai pas écoutée. Accrochée à mes désirs d’éternelle perfection, j’ai même lutté contre sa vague bienfaisante. Mais depuis 4 ans, la Vie m’a amenée, avec sa douceur teintée de violence,  à effectuer une conversion du regard. C’est pourquoi j’ai décidé, en ce mois d’octobre 2017, de respecter mon intuition et de laisser de l’espace vide, du silence, du temps avant de reprendre ‘la plume’ . J’ai choisi  de revenir vers vous une fois que je serai revenue vers moi. Quel luxe!

Au cours de ces 8 mois, j’ai cru plusieurs fois que l’heure avait sonnée, mais mon ‘océan intérieur’ m’a vite fait comprendre que le printemps n’était pas encore venu…  J’ai donc attendu. J’ai inspiré, j’ai soufflé, j’ai parlé et j’ai écouté. Bref, j’ai respecté mon rythme, mon corps, mon esprit, comme j’ai toujours invité mes clients à le faire.

Au cours de ces mois, j’ai reçu des cadeaux de la Vie. J’ai notamment appris à naviguer en moi de façon puissante à travers la méditation ancestrale Vipassana, et ainsi, je suis plus que jamais prête à naviguer selon moi, dans ma vie personnelle comme professionnelle.

La vie, c’est aujourd’hui, la vie c’est maintenant. Alors je vous invite avec joie à partager cet instant, et je vous retrouve très bientôt sur le chemin de  l’Art du Style, la Poésie de la Vie …

ISABEL

 

Illustration : Le Rêve, F. Kuapka 1909/ je vous invite à voir la magnifique expo ‘Kupka pionnier de l’abstraction” si vous allez  à Paris (au Grand Palais jusqu’au 30 juillet)

2 thoughts on “ Naviguer en soi, Naviguer selon soi… ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *