La vie est l’amour, l’amour est la vie.

Ce sont les mots d’une grande dame de la mode contemporaine, une de ces femmes qui font de leur vie une oeuvre d’art… Une de ces femmes fortes comme je les aime,  ô combien inspirante. Une de ces héroïnes des temps modernes, à l’image de beaucoup de femmes d’aujourd’hui (je pense ici aussi à toutes celles qui ne sont pas sur le devant la scène, et qui oeuvrent en silence pour leurs enfants, leur amoureux, leur job ou juste, dans certains pays, pour avoir droit à la liberté…).

Ok, faisons un deal. Je vais être généreuse et vous offrir 3 lettres en indice. Comme les cailloux blancs semés par le Petit Poucet, elles vont vous mener en douceur à ma muse du jour. Ces 3 lettres sont : D.V.F.

Ouiiiiii, bravo! il s’agit bien de Diane von Furstenberg, la créatrice de la robe la plus sensuelle à porter, pour un quotidien sublimé ET confortable (je parle ici de la robe portefeuille ou wrap dress qu’elle a inventé en 1974 et qui est encore, à mon avis,  un must have du dressing féminin en 2017)

J’ai terminé son dernier livre hier, intitulé “la femme que j’ai toujours voulu être”. Cette autobiographie écrite sans détours mais avec tendresse,   prouve à ceux qui ne le savaient pas encore que l’amour peut bâtir un empire (toutes les femmes ne peuvent qu’adorer ce livre croyez moi…).

Donc voilà, en ce jour de non-saint-Valentin, je veux vous parler d’amour, ou plutôt, d’Amour!

L’amour de la nature, de la famille, des voyages, de la cuisine, des apprentissages, que sais je !!!  et aussi évidemment la base :l’amour de soi.

Parce que je crois profondément que nous détenons les clés de notre vie, et qu’il est impossible d’avoir une bonne relation avec quiconque si l’on a pas déjà une bonne relation avec soi même (je sais, je l’ai déjà dit. ok je me répète, mais c’est tellement la base de la base qu’il faut enfoncer le clou non?! ;-)). Ce lien avec soi même se construit, se gagne en puisant au creux de soi (quelquefois avec douleur), et en faisant preuve à la fois d’honnêteté et d’auto-discipline (oui, c’est un travail, désolée…).

Alors, en ce lendemain de Saint Valentin, je voudrais célébrer sans état d’âme et avec vous la joie de l’amour de soi (non, s’apprécier n’est pas forcément être narcissique, mais peut nous aider à gagner en estime de soi par exemple). Cet amour  passe en premier lieu par la connaissance et l’acceptation des atouts et des imperfections qui font de chacun de nous un être unique. Devenir son meilleur ami ou sa meilleure amie fait partie, je le défends, d’une élégance vis à vis de soi-même.

Parce que l’Amour est une façon d’être au monde et de se sentir vibrant, je vous invite à ressentir la force de cette émotion, celle que j’aime appeler l’émotion absolue. Celle qui dépasse toutes les autres et dont on n’a jamais assez…

La bonne nouvelle ? Elle est partageable et INEPUISABLE !  je vous propose donc de la fêter 365 jours par an et pas juste le 14 février …

Belle journée Ladies and Gentlemen et vive l’Amour!

xxx

Isabel

Photo : IV Personal Shopper. Pour toute information sur le collier Ellipse, contactez moi ici

 

4 thoughts on “ Love is the key ”

  1. Je viens de te relire et je confirme ce que je t ai dit ce matin : superbe !
    Ta façon à toi de faire comprendre et voir “le verre a moitié plein” !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *