En parcourant notre chemin de Vie, nous expérimentons tous à un moment ou un autre l’Ombre et la Lumière.  A travers des rencontres riches et d’autres improbables, des découvertes fortes et d’autres désastreuses, des jours de succès et des lendemains d’échec, nous côtoyons tous le mystère de l’existence. A chacun de choisir ensuite ce qu’il fait de ces enseignements, pour avancer -ou pas-  sur le sentier de la découverte de soi et de la quête de sens.

Pour ma part, j’ai marché, comme vous peut être, avec entrain, couru avec joie, trébuché avec stupeur, me suis relevée à grand peine parfois,  sur ce chemin. Je le parcoure encore, un pas et un jour après l’autre, en essayant  de garder confiance en la Vie lorsque la route se révèle trop caillouteuse. Pas si facile…

Dans cette aventure du quotidien, qui est également une exploration de soi, nous avons à nos côtés ceux qui nous aiment bien sur, mais aussi très souvent quelque chose qui nous porte et nous permet de nous transcender : un modèle féminin ou masculin, connu ou inconnu,  un livre,  une oeuvre d’art, une phrase, une activité particulière, etc…. Pour ma part, en plus des personnes qui m’ inspirent et d’un certain regard sur la vie en lien avec la pratique de la méditation Vipassana,  je suis depuis longtemps portée par une vision.

Cette vision tient en 3 lettres : I.K.I

Iki est une notion d’esthétique japonaise, un art de vivre qui évoque la “sophistication naturelle”.

Iki parle d’un certain détachement, une nonchalance, une discrétion mêlée d’audace et de non-conformisme. Un charme qui préfère s’épanouir dans l’ombre nuancée que dans la lumière crue. On est donc bien loin du kawaï, de la vulgarité, mais aussi aux antipodes de la perfection gelée, de l’application zêlée  et de la complication excessive :  Iki nous parle de  l’idéal esthétique des geishas, Iki nous parle de parfaite imperfection. Iki peut être cette photo de dos, une coiffure dont quelques mèches dépassent, une nuque dégagée qui suggère plutôt que d’exhiber.

Iki s’applique à une personne et à ses actions, aussi bien qu’à un objet, une architecture, la mode ou le design. Il peut aussi qualifier la façon dont on observe et apprécie la nature. Iki est un voyage tout en élégance, vers soi et vers les autres… Une dose de beauté et de délicatesse dans nos vies, moi je dis oui ! …

Et vous? connaissiez vous la notion de Iki?  quel art de vivre vous inspire?

2 thoughts on “ I K I ”

  1. Je ne connais pas la notion de Iki
    Je suis curieuse et proche de la nature. La vie s’est chargée de me forger , j’ai accepté certaines choses et refusé d’autre.
    Avec le temps je suis arrivée à un équilibre qui me convient, et pour moi c’est important
    Il est vrai que maintenant, nous trouvons énormément de méthodes pour être épanouies. La mienne a été d’avancer et d’éliminer ce qui ne me convenait pas et simplement de faire au mieux . A 70 ans , je continue sur cette voie et çà me va.

    1. merci Mijo pour ce message! votre témoignage est précieux et le partager est généreux. je suis d’accord avec vous : trouver en soi l’harmonie est le plus important, quel que soit le chemin/les outils que l’on choisit, l’essentiel est qu’ils nous aident à aller vers ce but 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *