La créativité fait partie de nos vies. L’homme primitif déjà était créatif : des vêtements et des outils pour assurer sa survie, des dessins sur les parois des cavernes , des bijoux pour parer le corps des guerriers ou de leurs bien-aimées, des sculptures sur les armes pour les personnaliser et leur donner plus de puissance.

Créer pour s’exprimer, pour apporter un supplément d âme à son quotidien.

Créer pour toucher du doigt quelque chose de plus grand que soi. Puiser à la Source intérieure, chacun lui donnera le nom qu’il souhaite : la Vie, l’énergie de l’univers, le grand créateur, Dieu ou encore Isis ..

Vous l’avez compris, ces mots sont un hommage à la créativité, celle qui habite chacun d’entre nous. Celle que nous laissons s’épanouir parfois et qui fait naître un tableau, un scénario, un poème, mais aussi un jardin, une recette de cuisine ou un look inventif. Car oui, la créativité est partout et pour tous.

Et c est, au delà du résultat final de notre création, le chemin que l’on emprunte pour y parvenir qui est noble.

Ce chemin est parfois, ou plutôt dois je dire souvent (voir tout le temps en fait) semé d’embûches, de doutes, d’hésitations diverses.

Le pire ennemi de notre créativité, c’est celui que j ai appelé le censeur.

Je ne sais pas si vous en avez un mais moi oui!  C est un rabat joie qui murmure à mon oreille que ce n’est jamais assez bien écrit ou jamais assez soigné ou jamais assez esthétique…

Bref, ce n’est pas parfait, je ne suis pas à la hauteur, je ferais mieux de m’abstenir.

Oui, je le connais bien ce personnage. Je lui ai même donné un nom, il s’appelle Adolf ( je sais, pas sympa comme prénom .. mais il faut dire qu’il est terriblement malveillant) et sa silhouette ressemble trait pour trait à ce tableau de Jean Michel Basquiat. Se retrouver nez à nez avec son juge intérieur à la Fondation Vuitton, je vous promets que c’est bizarre, mais je l’ai vraiment reconnu, c’était lui.

Alors aujourd’hui j’ai envie de lui dire et de vous dire par la même occasion : Stop au censeur!

Apprenons à faire fi de ses critiques permanentes, de son manque de générosité , de patience et d’amour.

Laissons plutôt place à la créativité qui nous porte et nous transporte.

Écrivons ! Peignons! Jardinons! Créons des recettes et des looks empreints de fantaisie parfaitement imparfaite!

Parce que si nous n’utilisons pas notre créativité, elle se retournera forcément contre nous pour s exprimer.

Mais aussi et surtout PARCE QU’IL EST GRAND TEMPS DE VIVRE, non?!

 

Et vous, dans quel domaine crééz vous?  Avez vous un censeur intérieur? Qu’avez vous envie de lui dire?  Votre expérience m’intéresse 🙂

2 thoughts on “ Stop au Censeur ! ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *